La Cantatrice Chauve d’E. Ionesco. Création 2017.

 

C’est à l’Entrepôt, le nouveau lieu culturel dans la zone industrielle d’AMILLY (407 rue St Gabriel), près du stade. Représentations du 14 juin au 16 juillet 2017, du mercredi au samedi à 20h30 et dimanche 17h.
Autres points de vente : Tivoli (02 38 9844 70) – Espace Jean Vilar (02 38 85 81 96) – Office de Tourisme Montargis (02 38 98 00 87).

Pour marque-pages : Permaliens.

Une réponse à La Cantatrice Chauve d’E. Ionesco. Création 2017.

  1. Josyane Beaulieu dit :

    EPOUSTOUFLANT!….A NE MANQUER SOUS AUCUN PRETEXTE !!

     » Une pastille au miel avant qu’ça commence? »

    Que de surprises offertes ce vendredi une nouvelle fois par le Théâtre du Masque d’Or!
    Nouveau lieu insolite, à priori froid, à priori trop grand, trop gris, mais l’utilisation qui en est faite est une vraie réussite!! car d’emblée, cet espace fait ressortir une parfaite unité de jeu entre les acteurs, une cohésion d’ensemble d’une qualité exceptionnelle..et cette symbiose, on la ressent vraiment..elle nous porte véritablement tout au long du spectacle..
    Deux plans de jeu..décor réduit à son minimum..quelques taches de couleur: bleu..rouge..vert qui rapidement nous illuminent..

    « Moi, j’comprends rien..vous comprenez, vous? »

    Un théâtre où les corps s’inscrivent comme des notes..des touches..des corps explorant toutes leurs dimensions..ils « musiquent », dansent, parlent, s’amusent, se moquent d’eux-mêmes, se fondent dans le temps..on finit par oublier qu’ils sont corps..et on en vient même à se libérer du texte..
    Et pourtant le texte..il est dense..mais les corps l’allègent..le servent avec tant d’élégance et de subtilités..!

    « Tu vois, j’te l’avais dit..le texte on peut en tirer quelque chose.. »

    Tout agit..tout interagit avec intelligence, finesse, justesse..
    Comme une partition musicale qui se déroule d’un bout à l’autre de la pièce..rythmes, envolées, silences, ruptures ponctuées par l’horloge, mimiques, talons qui s’ancrent dans le sol, petits pas qui virevoltent..
    Et puis, on rit..on rit de bon coeur..et à tant d’occasions..des piliers qu’on arrose..des étiquettes qui pendent aux vêtements..une certaine fragilité..naïveté des personnages..tant de clins d’oeil..quel moment salutaire vous nous donnez à vivre là!

     » Tu sais,moi, j’me suis laissé complètement emporter »..

    Voilà un spectacle dont on sort la tête dans les étoiles..le coeur en joie..On se sent comme en apesanteur, aérienne et légère..l’envie de danser jusqu’à sa voiture vous prend..la fantaisie s’est glissée en chacun de nous et infuse comme une source gaie infiniment nourrissante..

    Je suis admirative et conquise..
    Merci d’être là..continuez surtout!..

    « C’était qui la cantatrice? »..

    Esclarmonde de Foix

Laisser un commentaire